Greensleeves

Greensleeves est une chanson anglaise traditionnelle écrite en l’honneur d’une « dame aux manches vertes » (de green : « vert » et sleeve : « manche »). D’après une légende populaire, elle aurait été composée par le roi Henri VIII (1491-1547) en l’honneur d’Anne Boleyn (1501 ou 1507-1536). Elle est fondée sur le passamezzo antico, une basse obstinée (appelée ostinato en italien, ground en anglais) qui est une progression d’accords répétée obstinément d’un bout à l’autre d’une pièce instrumentale. Le passamezzo a été populaire pendant la Renaissance italienne et connu dans toute l’Europe au xvie siècle1, comme la Romanesca, très voisine.

Greensleeves a probablement circulé sous forme de manuscrit, c’est-à-dire de « copie manuscrite », comme la plupart des musiques populaires de cette époque, bien avant d’être finalement imprimée. La première publication date de 1580, sous le titre de A New Northern Ditty of the Lady Greene Sleeves2, malheureusement sans qu’aucun exemplaire de cette impression nous soit à ce jour parvenu, si bien que l’on ne sait pas qui a composé ce morceau.

Greensleeves — Wikipédia (wikipedia.org)

Tablature :

Greensleeves – easy
Greensleeves – easy avec metronome
Greensleeves
Greensleeves avec metronome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *