Accords – Majeur ou mineur ?

C’est la tierce de l’accord (autrement dit la 3e note de la gamme) qui définit sa nature majeure ou mineure. Cette règle est valable pour tous les accords.

La tierce est à un intervalle de 2 tons au-dessus de la fondamentale en majeur, 1 ton et demi en mineur.

Dans cet exemple en do, la note mi est abaissée d’un demi-ton pour passer de majeur à mineur.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image.png.

On dit que l’accord majeur évoque un sentiment positif, la joie, la fête, et l’accord mineur la mélancolie, tristesse, l’introspection. Ce ne sont que des mots qui expriment une émotion, suscitée par la musique. C’est autant plus palpable quand on joue leurs gammes majeures et mineures respectives, ainsi que leurs modes.

Toute la musique occidentale est construite sur ces deux modes : majeur et mineur.

L’étude de l’harmonisation a permis de décliner d’autres types d’accords et autant d’ambiances musicales.

Suite > 7e

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *